Les documents comptables indispensables pour un commerçant

Documents comptables

Au cours de chaque année fiscale, les entreprises doivent élaborer, tenir à jour et conserver soigneusement certains documents comptables, ceux-ci étant requis par les autorités fiscales en cas de contrôle.

Pourquoi faut-il établir et conserver les documents comptables ?

Il faut établir et conserver les documents comptables pour deux raisons. 

La première est d’abord dans l’intérêt de l’entreprise elle-même. En effet, elle pourra mesurer sa santé financière et faire des prévisions (se projeter). Les différents documents comptables donnent visibilité sur les transactions réalisées en faveur de l’entreprise ou en faveur d’autres structures.

Ensuite, établir et conserver les documents comptables lui permettront de répondre aux exigences légales en la matière. 

Documents comptables importants

1. Livre d’inventaire

Un inventaire est un document qui répertorie tous les articles passifs et actifs, indiquant pour chacun leur valeur et leur quantité à la date de l’inventaire. Ce document n’est plus obligatoire à compter du 1er janvier 2016, mais de nombreuses entreprises le produisent encore car il facilite les formalités liées à la fermeture d’un compte.

2. Livre-journal

Le livre-journal établit de façon chronologique les transactions effectuées au sein de l’entreprise. Il reprend la date de chaque opération, les comptes débités, ceux à créditer. 

Il est régi par l’article R123-174, qui dit ceci : « Les mouvements affectant le patrimoine d’une entreprise sont enregistrés au jour le jour pour un journal.

Tous les registres comptables indiquent l’origine, le contenu et l’affectation de chaque donnée, ainsi que les références au document d’accompagnement.

Les transactions de même nature, effectuées au même endroit et au cours de la même journée, peuvent être résumées dans un seul document d’accompagnement. »

3. Le grand-livre

Le grand-livre contient l’ensemble des comptes dans lesquels on enregistre toutes les transactions. Il fournit un aperçu des opérations de même nature. Il s’agit donc d’un journal de toutes les activités financières de l’entreprise. Désigne les contrôles fiscaux.

Depuis le décret n° 2014-1063 du 18 septembre 2014, le livre n’est géré que de façon dématérialisée.

4. Les comptes annuels

Les informations fournies par les livres comptables permettent d’avoir une image fidèle de la situation financière de l’entreprise.

l’article L123-12 du Code de commerce : « Tout commerçant doit établir des comptes annuels à la clôture de l’exercice au vu des enregistrements comptables et de l’inventaire. Ces comptes annuels comprennent le bilan, le compte de résultat et une annexe, qui forment un tout indissociable ».

Lors de la clôture des comptes, une entreprise doit être en mesure de se faire une image fidèle de sa situation financière. Cette règle ne s’applique pas aux microentreprises.

Le compte de résultat

Il résume tous les revenus et dépenses de l’année. Il est important d’estimer et communiquer le résultat d’exploitation et le résultat financier pour obtenir :

  • Le résultat courant
  • Le résultat net d’impôt

Bilan

Il s’agit d’une photo du patrimoine de l’entreprise. Il fait état des actifs et les passifs à la fin de l’année à la clôture de l’exercice :

Les actifs :

  • Les immobilisations 
  • Les stocks de marchandises 
  • Les créances 
  • L’état de la trésorerie

L’annexe comptable

C’est un document qui a pour vocation de commenter et compléter les informations disponibles sur le bilan ou le compte de résultat. Il fournit principalement des informations sur les évolutions susceptibles d’affecter les comptes de l’entreprise, en fournissant des informations plus détaillées pouvant affecter l’évolution du chiffre d’affaires, les événements qui ont affecté la vie sociale de l’entreprise, les arrangements entre l’entreprise et ses dirigeants.

Ces documents doivent être conservés 10 ans à compter de la date de clôture de l’exercice.

 

Plus

D’articles

Impôt sur les sociétés, ce qu’il faut savoir

Impôt sur les sociétés, ce qu’il faut savoir

Impôt sur les sociétés, ce qu'il faut savoirDATE 23.09.21Si l’imposition concerne les particuliers, elle s’applique également aux sociétés. L’impôt sur les sociétés (IS) est un impôt annuel qui s’applique aux bénéfices et aux excédents bruts d’exploitation de société....

Règlementation sur le remboursement des achats en magasin

Règlementation sur le remboursement des achats en magasin

Règlementation sur le remboursement des achats en magasinLes demandes de remboursement à la suite d’achats font partie intégrante de la vie d’un commerce. C’est pourquoi il est important de savoir de quoi il retourne d’un point de vue légal. Déception après un achat,...

Mutuelle d’entreprise : ce qu’il faut savoir

Mutuelle d’entreprise : ce qu’il faut savoir

Mutuelle d’entreprise : ce qu’il faut savoirLes entreprises du secteur privées sont soumises, depuis janvier 2016, à l’obligation de proposer à leurs salariés une couverture de santé regroupant des garanties minimales. Quels nouveaux automatismes en découlent pour...

ASSURANCE DU LOCAL COMMERCIAL : CE QU’IL FAUT SAVOIR

ASSURANCE DU LOCAL COMMERCIAL : CE QU’IL FAUT SAVOIR

ASSURANCE DU LOCAL COMMERCIAL : CE QU’IL FAUT SAVOIRL’assurance d’un local commercial est un contrat par lequel un assureur s’engage à couvrir la survenance de certains risques en contrepartie d’une prime d’assurance (rémunération). Pour ce faire, il faut prendre en...

E-commerce vs commerce de proximité, quels sont les avantages ?

E-commerce vs commerce de proximité, quels sont les avantages ?

E-commerce vs commerce de proximité, quels sont les avantages ?Comme nous l’indiquions dans notre article sur les chiffres du e-commerce en 2020, la digitalisation accélérée a révolutionné la façon de commercer et de consommer. Toutefois, les commerces de proximité...

Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

Aides à la création ou à la reprise d’entrepriseLa création d’entreprise peut s’avérer un sujet de préoccupation tant il y a de démarches à effectuer et de sujets auxquels penser. L’un des aspects les plus préoccupants est celui du financement de projet, mais sachez...

5 indicateurs à suivre pour votre commerce

5 indicateurs à suivre pour votre commerce

5 indicateurs à suivre pour votre commerceEn tant que chef d'entreprise, vous ne pouvez gérer votre point de vente sans vision à long terme ni objectifs chiffrés. Ceux-ci doivent être le plus fiable possible pour vous permettre de déceler rapidement toute anomalie et...

Un inventaire de stock réussi en 5 étapes

Un inventaire de stock réussi en 5 étapes

Un inventaire de stock réussi en 5 étapesUn inventaire de stock consiste à compter et évaluer le stock d’une entreprise. Cette opération permet entre autres choses de mieux gérer ses possessions, savoir s’il y a des produits en mauvais états devant être remplacés,...

Les différents statuts juridiques d’entreprises

Les différents statuts juridiques d’entreprises

Les différents statuts juridiques d’entreprisesL’une des étapes importantes lors de la création d’entreprise est le choix du statut de celle-ci. C’est une décision particulièrement importante parce qu’elle a un impact sur plusieurs critères comme le nombre d’associés,...

Réglementation des paiements en espèces

Réglementation des paiements en espèces

RÉGLEMENTATION DES PAIEMENTS ESPÈCES Si d’après une étude publiée en novembre 2020 par le site www.statista.com, le moyen de paiement préféré des français est la carte bleue, le recours aux paiements en espèces demeure, encore aujourd’hui, monnaie courante. Toutefois,...

     Web4cell - Addictill
       6 rue Léonard de Vinci
       Maison de la Technopole - CS 20119
       53000 LAVAL

   contact@addictill.fr

   01 83 75 06 98 (Service Commercial)
        01 83 75 06 99 (Service Technique)

@    www.addictill.fr ou www.addictgroup.fr