Impôt sur les sociétés, ce qu’il faut savoir

DATE

23.09.21

Impots

Si l’imposition concerne les particuliers, elle s’applique également aux sociétés.

L’impôt sur les sociétés (IS) est un impôt annuel qui s’applique aux bénéfices et aux excédents bruts d’exploitation de société.

Il est donc important, lors de la création de votre entreprise, de vous interroger sur le choix de régime d’imposition adaptée à votre structure.

Qui est concerné par l’IS ?

L’impôt sur les sociétés concerne par défaut les sociétés de capitaux, soit :

  • Les sociétés anonymes (SA)
  • Les sociétés par action simplifiée (SAS)
  • Les sociétés à responsabilité limitée (SARL)
  • Les sociétés en commandite par action
  • Les entreprises universelles à responsabilité limitée

 

Comment sont imposés les bénéfices d’une entreprise ? 

 

Le choix de votre imposition est fait à la création de votre entreprise. Ce dernier se fait en fonction du statut juridique, vous aurez le choix entre l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés.

Si vous optez pour l’impôt sur le revenu, vous serez imposé sur vos revenus (ceux du foyer fiscal) en fonction de votre part au capital.

À cela, il faudra ajouter les bénéfices de l’entreprise. Ce cas de figure augmentera certainement votre tranche d’imposition à l’IR.

 Dans le cas où vous opteriez pour l’impôt sur les sociétés, c’est la société qui sera imposée. Vous ne paierez des impôts que si vous êtes associés et que vous vous versez des dividendes ou encore si vous êtes dirigeant et que vous vous versez une rémunération.

 

Les différents régimes d’imposition

Le régime d’imposition correspond à l’ensemble des règles qui régissent la taxation des bénéfices d’une entreprise et la TVA. Il est notamment déterminé par le chiffre d’affaires. Toutefois, d’autres critères comme le secteur d’activité peuvent entrer en ligne de compte.

Il existe plusieurs types de bénéfices :

  • Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC)
  • Les bénéfices non commerciaux (BNC)
  • Les bénéfices agricoles (BA)

Le chiffre d’affaires est, quant à lui, soumis à différents régimes d’imposition répartis par tranches.

Il existe 4 régimes d’imposition :

  • Le régime de la microentreprise
  • Le régime réel simplifié
  • Le régime réel normal
  • Le régime de la déclaration contrôlée

Il y a évidemment de nombreuses obligations fiscales rattachées à ces régimes. Il convient donc de se renseigner auprès de spécialistes afin de faire les bons choix et éviter tous démêlés fiscaux.

Le taux d’imposition

L’impôt sur les sociétés offre deux types de taux : Le taux réduit et le taux normal.

 

    • Le taux réduit (de 15 ou 28% selon les seuils) :

C’est le taux qui s’applique de plein droit aux PME qui :

  • Ont un chiffre d’affaires HT inférieur à 7,63 millions €
  • Ont un capital social entièrement reversé et détenu à au moins 75 % par des personnes physiques (ou par une société appartenant au moins à 75% à des personnes physiques)

Le taux à 15% s’applique sur les premiers 38 120 € de bénéfices.

Ce taux est passé à 28% pour l’exercice ouvert au 1er janvier 2020, au-delà de 38 120€ de bénéfices. 

 

    • Le taux normal à 28% :

Pour les exercices ouverts du 1er janvier au 31 décembre 2020, le taux normal de l’IS était dorénavant de 28%. 

Les entreprises dont le chiffre d’affaires était d’au moins 250 millions d’euros bénéficiaient d’un taux de 28% jusqu’à 500 000€ de bénéfices et de 31% au-delà de 500 000€ de bénéfices. 

Notez que pour les exercices du 1er janvier au 31 décembre 2021, le taux normal de l’IS est de 26,5%. Pour les entreprises dont le CA est supérieur ou égale à 250 millions d’euros, il est de 27,5%.

 

Comment payer l’IS

Comme pour tout impôt professionnel, l’impôt sur les sociétés doit faire l’objet d’une déclaration et ensuite d’un paiement dématérialisé.

L’entreprise effectue sa déclaration (chiffre d’affaires annuel HT allégé des charges déductibles) en renvoyant le formulaire 2065 via échange de formulaire informatisé depuis son espace dans le cas d’une déclaration simplifiée, ou alors par échange de données informatisées. 

Sachez que vous pouvez également envoyer votre liasse fiscale via une solution de fiscalité couplée à un logiciel de comptabilité.

Plus

D’articles

Règlementation sur le remboursement des achats en magasin

Règlementation sur le remboursement des achats en magasin

Règlementation sur le remboursement des achats en magasinLes demandes de remboursement à la suite d’achats font partie intégrante de la vie d’un commerce. C’est pourquoi il est important de savoir de quoi il retourne d’un point de vue légal. Déception après un achat,...

Mutuelle d’entreprise : ce qu’il faut savoir

Mutuelle d’entreprise : ce qu’il faut savoir

Mutuelle d’entreprise : ce qu’il faut savoirLes entreprises du secteur privées sont soumises, depuis janvier 2016, à l’obligation de proposer à leurs salariés une couverture de santé regroupant des garanties minimales. Quels nouveaux automatismes en découlent pour...

ASSURANCE DU LOCAL COMMERCIAL : CE QU’IL FAUT SAVOIR

ASSURANCE DU LOCAL COMMERCIAL : CE QU’IL FAUT SAVOIR

ASSURANCE DU LOCAL COMMERCIAL : CE QU’IL FAUT SAVOIRL’assurance d’un local commercial est un contrat par lequel un assureur s’engage à couvrir la survenance de certains risques en contrepartie d’une prime d’assurance (rémunération). Pour ce faire, il faut prendre en...

E-commerce vs commerce de proximité, quels sont les avantages ?

E-commerce vs commerce de proximité, quels sont les avantages ?

E-commerce vs commerce de proximité, quels sont les avantages ?Comme nous l’indiquions dans notre article sur les chiffres du e-commerce en 2020, la digitalisation accélérée a révolutionné la façon de commercer et de consommer. Toutefois, les commerces de proximité...

Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

Aides à la création ou à la reprise d’entrepriseLa création d’entreprise peut s’avérer un sujet de préoccupation tant il y a de démarches à effectuer et de sujets auxquels penser. L’un des aspects les plus préoccupants est celui du financement de projet, mais sachez...

5 indicateurs à suivre pour votre commerce

5 indicateurs à suivre pour votre commerce

5 indicateurs à suivre pour votre commerceEn tant que chef d'entreprise, vous ne pouvez gérer votre point de vente sans vision à long terme ni objectifs chiffrés. Ceux-ci doivent être le plus fiable possible pour vous permettre de déceler rapidement toute anomalie et...

Un inventaire de stock réussi en 5 étapes

Un inventaire de stock réussi en 5 étapes

Un inventaire de stock réussi en 5 étapesUn inventaire de stock consiste à compter et évaluer le stock d’une entreprise. Cette opération permet entre autres choses de mieux gérer ses possessions, savoir s’il y a des produits en mauvais états devant être remplacés,...

Les différents statuts juridiques d’entreprises

Les différents statuts juridiques d’entreprises

Les différents statuts juridiques d’entreprisesL’une des étapes importantes lors de la création d’entreprise est le choix du statut de celle-ci. C’est une décision particulièrement importante parce qu’elle a un impact sur plusieurs critères comme le nombre d’associés,...

Les documents comptables indispensables pour un commerçant

Les documents comptables indispensables pour un commerçant

Les documents comptables indispensables pour un commerçant Au cours de chaque année fiscale, les entreprises doivent élaborer, tenir à jour et conserver soigneusement certains documents comptables, ceux-ci étant requis par les autorités fiscales en cas de contrôle....

Réglementation des paiements en espèces

Réglementation des paiements en espèces

RÉGLEMENTATION DES PAIEMENTS ESPÈCES Si d’après une étude publiée en novembre 2020 par le site www.statista.com, le moyen de paiement préféré des français est la carte bleue, le recours aux paiements en espèces demeure, encore aujourd’hui, monnaie courante. Toutefois,...

     Web4cell - Addictill
       6 rue Léonard de Vinci
       Maison de la Technopole - CS 20119
       53000 LAVAL

   contact@addictill.fr

   01 83 75 06 98 (Service Commercial)
        01 83 75 06 99 (Service Technique)

@    www.addictill.fr ou www.addictgroup.fr